• Le Square Chanoine Dubarat se niche en haut de la rue des Gouverneurs, face à la cathédrale de Bayonne, il faut entrer dans la cour de  la médiathèque. Et c'est là : un havre de paix, de douceur, de couleurs et de senteurs, quelques bancs pour profiter d'un instant de pause pour la lecture, déguster son quatre-heures, capter le gazouillement des oiseaux, écouter les cloches de la cathédrale si proche, rêvasser tout simplement...

    Un charme discret, comme dans le romantisme d'un jardinet anglais, conçu à partir de 1997,  les jardiniers de la ville l'étoffent au fil des ans de diverses espèces aux origines asiatiques, terre de bruyère oblige, on y trouve azalées, rhododendrons, hortensias, camélias...

    Square Chanoine Dubarat

    Ouverture du lundi au samedi : 8h30 à 18h30

    Dimanches et jours fériés : 9h à 18h

    Square Chanoine Dubarat, entrée par la médiathèque

     

    Square Chanoine Dubarat

     

           Square Chanoine DubaratSquare Chanoine Dubarat

     

    Rhododendron

                   

    Azalées

     

     


  •  La synagogue de Bayonne

    Afin de supprimer les divers lieux de culte, lieux privés et plutôt confidentiels, disséminés  par-ci par-là dans la ville, une synagogue va être érigée à partir de 1836, au 35 de la rue Maubec. Entre deux immeubles, elle prend sa place au bout de la cour. Le fronton est imposant et majestueux avec ses deux piliers, la façade est de style néo-classique.

    La synagogue de Bayonne

    L'intérieur est prévu pour accueillir 300 fidèles. A l'heure actuelle, ce temple est utilisé pour les grandes fêtes juives, et il arrive qu'il soit libre de visite lors de journées spécifiques. La page Wikipédia consacrée à cette synagogue est très brillante de renseignements et documentation ici

     

    La synagogue de Bayonne                       La synagogue de Bayonne    

    La synagogue de Bayonne     La synagogue de Bayonne     La synagogue de Bayonne

     

    La synagogue de Bayonne

     

    La synagogue de Bayonne

    ♦♦♦

     


  •  

    Ne manquez pas de visiter la Chapelle Impériale, 15 rue des cent gardes, à Biarritz, le prix d'entrée est modique (3 euros ), voire gratuit certaines  journées spécifiques*.

    Elle a été érigée à partir de 1864, par l'architecte Emile Boeswillwald, d'inspiration hispano-mauresque, et romano-byzantin, ce qui lui apporte ses jolis coloris, ces briques  et ses lignes. Elle  sera terminée et inaugurée en septembre 1865.

    Chapelle impériale à Biarritz

    Les jours de semaine, les grilles sont fermées, mais on l'aperçoit au bout de l'allée. De dimension modeste, la chapelle prend place au fond d'un jardinet où trône le buste d'Eugénie, l'impératrice qui a commandé cet édifice pour son propre recueillement, et celui de son époux Napoléon III. Le lieu est également dédié à la vierge noire Notre-Dame de Guadalupe, en remerciement de sa protection apportée aux soldats partis en guerre au Mexique. Une cérémonie est d'ailleurs toujours donnée chaque 12 décembre, fête de la vierge noire.

    L'impératrice Eugénie

    Pour plus de renseignements : Paroisse Notre Dame du Rocher ici

    Chapelle impériale à Biarritz

    A l'intérieur, les décors sont majestueux, les initiales "N-E", les aigles et les abeilles impériaux, azulejos, dorures, inspiration andalouse... l'endroit est un concentré de délicatesse, calme  et finesse, il incite à la méditation, à la rêverie. Un lieu à visiter même si on n'a pas de fibre religieuse... (pas de photo de l'intérieur).
     
    *Ville de Biarritz, pour les visites et réservation ici
     

    Chapelle impériale à Biarritz

     

     

     
     
     

  • Jean-Yves Béhotéguy
    à la Foire au Jambon de Bayonne
    Sculpteur sur bois

    Le Kintoa de Jean-Yves Béhotéguy à la Foire au Jambon

    Cette année, sur le mail Chaho-Pelletier, nous avons eu la surprise et le plaisir de découvrir, en direct, la sculpture d'un kintao, le porc basque pie-noir, qui court en liberté pour se nourrir de glands, du côté de la vallée des Aldudes et du Pays de Quint..

    L'artiste, Jean-Yves Béhotéguy, choisit le cèdre pour tailler son œuvre, et cela embaumait sur un large périmètre la bonne odeur de cette essence.

    La sciure de cèdre
    La sciure de cèdre

     

    Jean-Yves Béhotéguy à la Foire au Jambon

     

    Jean-Yves Béhotéguy, coordonnées

     

     

     


  •  

    Crypte Ste-Eugénie, Biarritz

     

    Crypte Ste-Eugénie, Biarritz - Photographie

    Jusqu'au 12 avril prochain, venez à la crypte Ste-Eugénie* pour admirer une fabuleuse exposition :
    "photo-graphie"
      une multitudes de clichés sur les murs de la crypte. 13 photographes exposent leurs travaux, un thème :
    les Pyrénées Atlantiques.

    Entrée libre de 14h à 19h. Renseignements au 06 88 79 54 93

    La crypte est un lieu magique à lui tout seul : 350 m², voûtes et poutres, murs en pierre. L'éclairage est également une réussite parfaite pour la mise en valeur de toutes ses œuvres, plus belles les unes que les autres.

    Crypte Ste-Eugénie, Biarritz - Photographie

    *La crypte se situe sous l'église Ste-Eugénie, sur la place du même nom à Biarritz. On y entre par le côté gauche de l'entrée principale, on descend quelques marches (photo du haut) ...

    Crypte Ste-Eugénie, Biarritz - Photographie

    Crypte Ste-Eugénie, Biarritz - Photographie

    Crypte Ste-Eugénie, Biarritz - Photographie

    Eglise Ste-Eugénie, Biarritz

    Dépêchez-vous, plus que quelques jours, un véritable coup de cœur ♥♥♥