•  

    Le Cardinal Lavigerie du haut de son piédestal, brandit sa croix, et semble,
    dans un large geste fraternel, embrasser toute la Place du Réduit de Bayonne.

     

    Discours sur l'esclavage
    ..."Vive dieu il ne dépendra que de nous que la traite africaine continue
    ce déshonneur de l'humanité"...
    *

    Lavigerie domine la Place du Réduit

    Au cardinal Charles-Martial Lavigerie
    1825-1892
    La ville de Bayonne, ses âmes, ses administrateurs*

     

    Le Cardinal, né à Bayonne en 1825, est un personnage très apprécié, sa popularité est immense. Il fonde les congrégations des Pères Blancs et Sœurs blanches, il est tolérant et s'occupe des enfants, notamment en Algérie, en Tunisie, il lutte activement contre l'esclavage. Il meurt en 1892 à Alger.

    La ville de Bayonne commande cette statue pour rendre hommage au Cardinal. Le projet est mené par Léon Bonnat. Cette statue a été réalisée par Alexandre Falguière. Ce sculpteur toulousain (1831-1900) a produit beaucoup d'œuvres prestigieuses dédiées aux personnages célèbres de la IIIè république (entre autres, Le Triomphe de la République pour l'Arc de Triomphe de l'Etoile). La statue ne sera érigée qu'en 1909, lorsque les travaux de la Place du Réduit seront terminés.

     

    Lavigerie domine la Place du Réduit

    Gambetta
    1882
    ..."Le cardinal et ses missionnaires rendent en Tunisie plus de services qu'un corps d'armée"...*

     

    Lavigerie domine la Place du Réduit

    ..."Vos travaux vous rendent comparable aux hommes qui ont le plus mérité
    du catholicisme et de l'humanité"...

    bref du pape Léon XIII*

     

    *Inscriptions visibles sur le piédestal

     

     

     

     


  •  

    Le Carré - Voila c'est fini

     

    Ca y est, le Carré (9 rue Frédéric Bastiat à Bayonne) est fermé, pour de bon, pour toujours, puisque d'ici peu, le bâtiment sera détruit... pour devinez quoi, pour y bâtir un hôtel tout neuf, tout moderne....

     

    Le Carré, voila c'est fini...

     

    Le Carré, voila c'est fini...

     

    Pour déplorer la fin de cette annexe du Musée Bonnat, (elle aura subsistée 20 années...), il y a eu une dernière exposition, elle a duré quelques jours, c'était début d'octobre :

    L'exposition : Résidence avant destruction*

    Il y avait pas mal de visiteurs, ce dernier jour, dimanche 5 octobre, mais voila, c'était un peu tard pour manifester un semblant de peine et de regret à voir disparaître ce site qui rassemblait culture, art...

    Le Carré, voila c'est fini...

    *Des photos, des précisons sur les artistes sur cet excellent site  ici

    Ultime façade du Carré

     


  • La Place Bernard de Lacarre - Bayonne

     

    Vers la Place Bernard de Lacarre

     

    D'habitude, le passage vers l'endroit en question est fermé par une grille cadenassée, on ne peut pas pénétrer dans la ruelle, ni plus loin en avant. Et puis, un dimanche de début août, alors que je flânais rue Poissonnerie, je me suis aperçue que le portail était largement ouvert. Bien sûr, j'ai hésité, mais la tentation était trop forte, je voulais aller voir ce qui aiguisait ma curiosité depuis fort longtemps. J'ai essayé d'être la plus discrète que possible, je n'ai rencontré personne, mais j'espère que les riverains ne m'en voudront pas de publier quelques photos, j'espère aussi ne pas  avoir trop troublé l'intimité de cette placette très coquette, et si tranquille.

     

     

    Bayonne : La Place Bernard de Lacarre

     

    D'autre part, je ne savais pas qui était ce personnage : Bernard de Lacarre. Ainsi, j'ai appris qu'il s'agissait d'un évêque du diocèse de Bayonne ( 1185-2004 ). Il fut enterré au niveau du cloître de la cathédrale Notre Dame, et c'est lors de fouilles entreprises en 1853, que l'on déterra sa dépouille. Il était revêtu d'une tunique de soie et d'areste, brodée de fil d'or, aux motifs arabes. Il a participé aux croisades, aux côtés de Richard Cœur de Lion.

     

    Clic sur les photos pour agrandir

    Bayonne : La Place Bernard de Lacarre

     

    Bayonne : La Place Bernard de Lacarre

     

    Bayonne : La Place Bernard de Lacarre

     

    Bayonne : La Place Bernard de Lacarre

    Façades à colombages, fontaine, et ferronnerie

    Bayonne : La Place Bernard de Lacarre

     


  • Parcours vert - Bayonne - Etape 2*

    Le jardin public

     

    Il se trouve entre l'avenue Léon Bonnat, la rue du 49è Régiment d'Infanterie, et l'avenue du Maréchal Leclerc. Il est composé de deux parties :

     

    Parcours vert - Bayonne - Etape 2

     

    - Le Jardin Léon Bonnat, jardin dit à la française. Il fonctionne avec des heures d'ouverture, avec fermeture avec portails : il est ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 18h, et le dimanche et jours fériés de 9h à18h. Il possède des allées bien dessinées, des parterres fleuris et feuillus. Les pelouses sont interdites au pique-nique et autres piétinements... Pas de chien non plus, ni de vélo autorisé. Beaucoup de bancs accueillent nombreux passants, flâneurs de tous âges. Un plan d'eau égaie l'endroit avec jets d'eau à longueur d'année.

     

    Plan d'eau Jardin René Cassin

     

    - et le Jardin René Cassin, jardin dit à l'anglaise garde un aspect plus relax, avec un libre accès, il est en permanence ouvert, il n'y a pas de barrière, clôture ou horaire. Lui aussi, possède ses plantations, beaucoup d'arbres, avec bancs répartis sur tout l'espace. On y trouve aussi un petit point d'eau ravissant, et une fontaine. Plusieurs statues, notamment la statue de Achille Zo vient rappeler que cet artiste peintre bayonnais fut directeur de l'école des beaux-arts de Bayonne, et a été très prolifique en son époque.

     

    Jardin René Cassin

     

    Achille Zo (1826-1901)

     

    En tous cas, côté jardin à la française, Léon Bonnat, ou côté jardin à l'anglaise, René Cassin, chacun trouvera sa place, dans un cadre de verdure, de senteurs fleuries et boisées, pour un moment de détente, de rêverie, de fraîcheur.

     

    Fontaine

     

     

    Parcours vert - Bayonne - Etape 2

     * L'étape 1, le Jardin botanique est : ici


  • Musée Asiatica* de Biarritz

    Broderies et brocarts de soie

     

    Musée Asiatica de Biarritz : Broderies jusqu'au 31 octobre

    Exposition temporaire, entrée gratuite en accès libre, jusqu'au 31 octobre prochain.

     

    Musée Asiatica de Biarritz : Broderies jusqu'au 31 octobre

     

    La soie, matière noble que les Chinois travaillent depuis plus de 3000 ans se trouve exposée dans toute sa splendeur artistique et traditionnelle : vingt broderies, avec une thématique centrée sur les jardins, pièces d'habillement de la vie quotidienne, et de cérémonies, tableaux, brocarts...

    Les poissons, détail de tableau

    *Mon premier article au sujet du Musée Asiatica ici

    *Les horaires de visite, coordonnées etc ...  ici 

     

    Musée Asiatica de Biarritz

     

    Musée Asiatica de Biarritz

     

    Musée Asiatica de Biarritz

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique