• Chapelle impériale à Biarritz

     

    Ne manquez pas de visiter la Chapelle Impériale, 15 rue des cent gardes, à Biarritz, le prix d'entrée est modique (3 euros ), voire gratuit certaines  journées spécifiques*.

    Elle a été érigée à partir de 1864, par l'architecte Emile Boeswillwald, d'inspiration hispano-mauresque, et romano-byzantin, ce qui lui apporte ses jolis coloris, ces briques  et ses lignes. Elle  sera terminée et inaugurée en septembre 1865.

    Chapelle impériale à Biarritz

    Les jours de semaine, les grilles sont fermées, mais on l'aperçoit au bout de l'allée. De dimension modeste, la chapelle prend place au fond d'un jardinet où trône le buste d'Eugénie, l'impératrice qui a commandé cet édifice pour son propre recueillement, et celui de son époux Napoléon III. Le lieu est également dédié à la vierge noire Notre-Dame de Guadalupe, en remerciement de sa protection apportée aux soldats partis en guerre au Mexique. Une cérémonie est d'ailleurs toujours donnée chaque 12 décembre, fête de la vierge noire.

    L'impératrice Eugénie

    Pour plus de renseignements : Paroisse Notre Dame du Rocher ici

    Chapelle impériale à Biarritz

    A l'intérieur, les décors sont majestueux, les initiales "N-E", les aigles et les abeilles impériaux, azulejos, dorures, inspiration andalouse... l'endroit est un concentré de délicatesse, calme  et finesse, il incite à la méditation, à la rêverie. Un lieu à visiter même si on n'a pas de fibre religieuse... (pas de photo de l'intérieur).
     
    *Ville de Biarritz, pour les visites et réservation ici
     

    Chapelle impériale à Biarritz

     

     

     
     
     
    « Jean-Yves Béhotéguy à la Foire au JambonLa synagogue de Bayonne »

    Tags Tags : , ,