•  

    Errobiko Festibala 2016 

    Itxassou

    du 21 au  24 juillet

     

    Itxassou, renommée pour ses cerises, son Pas de Roland, mais pas que,
    son Festival de la Nive, " Errobiko Festibala " passionnante aventure depuis 20 ans !!! 
    une organisation de Ezkandrai et ses partenaires.

     

    " Izan, erran, sortu " - Etre, dire, créer - transmettre la poésie, la musique, la danse, les arts plastiques d'ici, Iparralde et Hegoalde, mais aussi de toutes parts, du monde entier ... par le biais de concerts, bals , expositions, promenades, conférences et ateliers ... la liste est longue, renouvelée, et à jamais inépuisable.

    Le programme complet

     

     

    Les artistes 

    Danyel Waro, hommage au maloya, Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki, deux chanteuses grecques s'accompagnant à la guitare, Joseba Irazoki chanteur et guitariste rock, Gaël Domenger danseur du ballet Malandain de Biarritz, la danseuse japonaise Maï Ishiwata, Andy Emler Trio de jazz, le trio de voix occitanes Cocanha, Pierre Vissler pour l'opéra Antigone, Mehdi Chaib, Fawzi Berger, Jordi Cassagne, Sylvan Darrifourcq, Valentin Ceccaldi et Manuel Hermia, Beñat et Julen Achiary ...

    Valentin CeccaldiAnatoliBeñat AchiaryTrio CocanhaDanyel Waro

    Fawzi BergerTrio ETEJordi CassagneJoseba Irazoki

    Julen AchiariMaï IshiwataManuel HermiaMehdi Chaib

     Sylvain Darrifourcq

     

    Se rendre à Itxassou : Le village se trouve à 20 km de Bayonne, 25 km de Biarritz, 30 km de St-Jean-de-luz, 3 km de Cambo et d’Espelette, 30 km de St-Jean-Pied-de-Port, 94 Km de Pampelune.
    Par l’autoroute A63, sortie n°5 Cambo, et prendre direction St-Jean-Pied-de-Port.
    Par l’autoroute A64, sortie Hasparren, et prendre direction Cambo et St-Jean-Pied-de-Port.
    Aéroports : Biarritz-Parme à 25 km et Fontarrabie à 40 km
    Route : Itxassou se trouve à l'intersection de la D918 et de la D932

     

     


     

    Le dimanche 24 juillet, pour clore Errobiko Festibala en apothéose, " La marche poétique du Mondarrain " réunira artistes et public pour une promenade riche en découvertes paysagères et interludes musicaux improvisés, sous l'égide des organisateurs du festival et du Conservatoire d’Espaces Naturels d’Aquitaine.
    Départ à 10h depuis la garderie d’Itxassou, bien équipés pour la balade. Prévoir de quoi se sustenter
    (boisson, nourriture).
     
     
     
                            Infos diverses & billetterie, multiples animations en accès gratuit

    Errobiko Festibala 2016 à Itxassou

     

     

     

     

     

     

     

     

    En savoir plus : Presse ici - ici - ici - ici


  •  

    Bayonne adopte avec sérénité la méthode du désherbage mécanique des trottoirs, esplanades, squares et autres jardins publics de la ville.

    La brigade "Ville propre", reconnaissable à son chasuble fluo, se compose de 6 employés municipaux, volontaires pour ce véritable travail de cantonnier, manuel et physique, où la binette, la herse, et les outils de jardin traditionnels, ont une place prépondérante. Elle œuvre depuis le 1er juillet, Bayonne devançant ainsi de quelques mois la date fatidique du 1er janvier 2017*,  pour le bien-être et la santé de toute la population.

     

    Désherbage mécanique à BayonneDésherbage mécanique à BayonneDésherbage mécanique à Bayonne

     

     

     

     

     

     

     

     

    Outre ces instruments d'une simplicité rudimentaire, une sorte de chalumeau géant, sur chariot à roulettes, alimenté par une bouteille de gaz, toute simple, comme l'on trouve dans nos cuisines, vient parfaire le travail en désagrégeant les restes de végétal à 1200 C°. Attention toutefois aux risques d'inflammation de plaques d'huile, ou résidus d'essence éventuellement présents sur la chaussée ...

     

    Brûleur à gaz

    Reste la nettoyeuse à brosses tournantes qui viendra balayer et récupérer les feuilles, végétaux, ils seront ensuite recyclés en compost ...

    Nettoyeuse à brosses Avenue du Cardinal Lavigerie - Bayonne

     

     

     

     

     

     

     

    Ce procédé, qui finalement n'est pas nouveau si l'on fait un retour vers le passé d'une cinquantaine d'années où chacun nettoyait sa parcelle sans produit chimique, améliore les conditions de travail des employés qui ne respirent plus les toxicités, préserve la santé de tout un chacun, la nature, les rivières et océans ...

     *En effet, la Loi interdisant l'utilisation de pesticides glyphosates
    par les collectivités publiques, entre en vigueur au 1er janvier 2017

     

    Désherbage mécanique à Bayonne

     

    Désherbage mécanique à Bayonne

    Photos prises Avenue du Cardinal Lavigerie

     


  • "Tourisme et villégiature au Pays Basque durant le XIX siècle"

     

    "Tourisme et villégiature au Pays Basque durant le XIX siècle"

     

    Exposition patrimoniale au 1er étage de la Médiathèque du centre ville de Bayonne*.
    jusqu'au 19 septembre.


    Comme à l'accoutumée, l'exposition proposée est riche : plus de 180 documents - photos, affiches, plans, estampes, livres, cartes postales - et de qualité. Elle nous permet de se rendre compte que la côte, de Bayonne à Hendaye, et l'intérieur du Pays Basque, Cambo, St-Jean Pied de Port, deviennent dès 1800 des lieux de "vacances" sinon de villégiature de plus en plus appréciés. Le Pays Basque est le lieu de passage obligatoire pour joindre l'Espagne qui attire de nombreuses personnalités, des écrivains, musiciens, peintres, hommes d'état de France et d'Angleterre...

    Le développement des moyens de transport favorise cet essor du voyage : le chemin de fer, diligences et voitures publiques, le bateau (par l'Adour, l'océan), en 1877 inauguration du tramway du BAB, les cacolets ... Une fois sur place, ces "touristes" - le mot apparaît au début 1800, de l'anglais tourist, personne qui voyage pour autre chose que le travail ... - profitent des bains de mer, du thermalisme, l'air de la montagne, des fêtes basques et la pelote, des réceptions somptueuses aussi sont organisées ...

    Le paysage urbain va se modifier et s'améliorer en infrastructures, mais aussi les bâtiments se construisent et se multiplient pour accueillir, loger, distraire tout ce beau monde (pensions de famille, hôtels particuliers, thermes, lieux de culte ...).

    "Tourisme et villégiature au Pays Basque durant le XIX siècle""Tourisme et villégiature au Pays Basque durant le XIX siècle"

    "Tourisme et villégiature au Pays Basque durant le XIX siècle"

     

     

     

    "Tourisme et villégiature au Pays Basque durant le XIX siècle"

    "Tourisme et villégiature au Pays Basque durant le XIX siècle"

    * Coordonnées et horaires
    Entrée libre et gratuite, tout public

    ♥♥♥


  • Suite à la restauration du  Bastion Royal*, l'un des plus imposants bastion des remparts construits selon les directives de Vauban, Bayonne  a  édifié son premier belvédère. Il se trouve à l'angle de allée des platanes (le long du Conseil Général) et de la rue du Bastion Royal (côté Nive / Pont du Génie). Il est entouré par un petit parc de verdure, et on y découvre les hautes fortifications, quelquefois on y rencontre les chèvres de la ville, occupées à brouter les herbes des talus. Il y aurait quelques bancs pour s'installer avec quelque lecture, ou simplement se reposer et laisser aller son imagination dans cet endroit plein de charme, d'histoire ... ce serait parfait !!

    Entrée côté Nive

    Le belvédère du bastion

    Le belvédère surplombe la ville, la Nive, le dénivelé de 7 mètres permet un panorama d'où l'on aperçoit Bayonne dans toute sa splendeur. On y grimpe par cet escalier, il est également accessible aux personnes handicapées moteur, grâce à cet ascenseur, et le marquage au sol facilite l'accès aux personnes mal et non voyantes. 

    L'ascenceur du belvédère du bastion

    Le parc du belvédère

    Vue sur Bayonne depuis le haut

    Vue depuis le haut

    * Le Bastion Royal a fait l'objet d'une profonde restauration dans le cadre du projet européen Fortius qui réunit
    Bayonne et Pampelune, depuis quatre années.


  •  

    Le DIDAM* propose une nouvelle exposition, jusqu'au 25 septembre 2016 :

    " L'abdication à Bayonne, ornement et délit "

     

    Juxtaposition de la végétation, des jardins, de la chlorophylle contre les conflits, la colonisation, la conquête d'autres territoires par la force, la guerre ... Sensation de paix, la création, le Beau l'emportent sur la tragédie et la cruauté humaine, l'espace d'une visite de ce lieu, toujours riche en expositions originales et proches de l'histoire de la ville Bayonnaise.

    En mai 1808, l'Espagne abdiquait en faveur de la France ....

    Le DIDAM

     

    Au DIDAM, jusqu'au 25 septembre prochain

     

    Au DIDAM, jusqu'au 25 septembre prochain        Joséphine de Beauharnais, l'impératrice

     

    * DIDAM : 6 quai de Lesseps (ancien bâtiment de l'inscription maritime) à Bayonne.
    Ouverture : du mardi au dimanche, ainsi que les jours fériés de 13 heures à 19 heures.Sauf les 29, 30 et 31 juillet.
    tél. : +33 5 59 46 61 59
    Entrée libre

    Précédent article consacré au DIDAM ici

    ——

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires